Nos services

Nous sommes un organisme sans but lucratif non religieux qui travaille pour tous les secteurs de la société canadienne.

Notre travail consiste de littératie religieuse civique – un cadre pour guider les individus et les organisations à mieux comprendre les individus religieux, spirituels et non religieux avec lesquels ils travaillent, vivent, s’engagent, soutiennent et enseignent.

Nous travaillons dans les écoles, l’environnement de travail et la communauté et offrons formation, recherche, consultation et évaluation de programmes . Nos programmes de formation et de développement professionnel sont localisés pour vos besoins spécifiques grâce à une approche basée sur le conseil. Notre approche implique des partenariats avec les dirigeants communautaires locaux, les aînés et les gardiens du savoir.

 


Où nous travaillons

Canada

Notre approche implique des partenariats avec les dirigeants communautaires locaux, les aînés et les gardiens du savoir. Nous faisons cela pour tenir compte des qualités uniques de chaque province et territoire et répondre à tous nos programmes éducatifs pour les besoins thématiques ou industriels de chaque groupe avec lequel nous travaillons à travers en Colombie britannique , Alberta , Ontario , Québec , et d’autres régions du Canada. Tout notre travail repose sur notre mission et notre vision.

Pour une liste de nos engagements passés et à venir, visitez : https://ccrl-clrc.ca/our-engagements/.


 

Notre équipe

Notre équipe se compose d’universitaires et d’éducateurs primés, soutenus par un conseil d’administration et une équipe consultative qui sont des experts internationalement reconnus. Nous sommes des universitaires et des leaders communautaires passionnés et engagés issus de divers horizons religieux, non religieux et autochtones.

En tant que spécialistes de la littératie religieuse, chercheurs et éducateurs, nous informons la société canadienne de la diversité spirituelle sous ses nombreuses formes – religieuse, spirituelle et non religieuse. Nous faisons cela pour encourager les attitudes civiques et la compréhension à travers le Canada.

 

 


Témoignages

Nos ateliers aident les professionnels à comprendre comment la littératie religieuse est liée à leur travail. Dans notre expérience jusqu’à présent,

  • 80 à 100% de nos participants à l’atelier voient la pertinence de littératie religieuse civique dans leur vie professionnelle , et
  • 60 à 97% de nos participants à l’atelier voient la pertinence de littératie religieuse civique dans leur vie personnelle aussi.

« En tant que chercheur en neurosciences, je ne venir à travers les discussions sur spiritualités et la politique beaucoup. Maintenant, sachant à quel point ces sujets peuvent avoir un impact important sur la vie des gens, il pourrait être intéressant pour moi d’étendre mes recherches pour inclure ces sujets. « 

– Étudiant de premier cycle, « Comment se croisent la littératie politique et religieuse ? » atelier, Université de Waterloo, ON (février 2020).

« Merci pour votre présentation! C’était super : équilibré et complet .  »

– Anna, participante au webinaire, Humanist Canada (janvier 2020).

45% – Tout à fait d’accord. 49% – D’accord, « Je me sens plus en confiance pour soutenir les personnes qui subissent des préjugés, des stéréotypes ou de la discrimination. »

– Quatre-vingt-douze élèves du secondaire, ateliers « Salon de l’éthique » co-organisés avec la Fondation canadienne des relations raciales, Montréal, QC (oct. 2019).

Pour plus de témoignages, visitez : https://ccrl-clrc.ca/nos-engagements /.

Pour revoir les enregistrements et les photos de nos engagements passés, visitez : https://ccrl-clrc.ca/gallery/ .

 

 


Pourquoi la littératie religieuse civique est-elle importante ?

La littératie religieuse civique n’est pas seulement une connaissance du contenu. Il s’agit d’un ensemble de compétences qui peuvent résoudre les problèmes fondamentaux d’incompréhension, de manque de connaissances ou de préjugés qui mènent à la discrimination religieuse, à l’intimidation religieuse et à la haine au Canada.

Ceci est important car la religion continue d’être le deuxième facteur de motivation des crimes haineux, de 2013 à 2018.

Les détails statistiques spécifiques varient selon la province et la région, mais les crimes haineux motivés par la religion sont particulièrement préoccupants dans les deux plus grandes villes du Canada, Toronto et Montréal.

Le nombre de crimes haineux fondés sur la religion et déclarés par la police est très élevé, même si les chercheurs et les forces de l’ordre savent que la volonté de signaler les crimes haineux est faible. Nous savons donc que ces données ne sont que la pointe de l’iceberg.

De plus, notre travail répond à quatre besoins pratiques à travers le Canada aujourd’hui :

ÉCONOMIEPOLITIQUESOCIALEJURIDIQUE

Ces quatre besoins sont discutés ici et pris en compte dans les provinces distinctes dans lesquelles nous travaillons.

 


 

 

Photo d’en-tête : Image du domaine public par Kai Oberhäuser

La source de données: Statistique Canada (2018) , les Unité des crimes haineux de la police de Toronto (2019) , et le Ministère de la sécurité publique (2017) .